Procès Pistorius : Un ami de Pistorius évoque son penchant pour les armes

le
0
Procès Pistorius : Un ami de Pistorius évoque son penchant pour les armes
Procès Pistorius : Un ami de Pistorius évoque son penchant pour les armes

Kevin Lerena, quatrième témoin cité par le parquet, a raconté ce mercredi une anecdote qui a ébranlé la défense. L'action se déroule en janvier 2013 dans un restaurant de Johannesburg. Oscar Pistorius partage un repas avec trois de ses amis. C'est alors que le champion paralympique va se servir de l'arme de l'un d'eux pour tirer un coup de feu inopiné, manquant d'estropier ce dernier.« Le coup est parti dans le restaurant, puis ça été le silence complet. Après le coup de feu, j'étais sous le choc. J'ai regardé en bas, et juste là où était mon pied, il y avait un trou dans le sol a expliqué Kevin Lerena à la barre. J'avais une petite égratignure au doigt de pied. Je n'étais pas touché ou blessé. » Le témoin a poursuivi expliquant qu'Oscar Pistorius avait alors dit : « Tout le monde est OK ?... C'était une erreur. Tout le monde va bien ? » avant de demander à l'un des convives présents de dire qu'il était l'auteur du tir : « Je me rappelle qu'il lui a dit : S'il te plaît, dis que c'était toi, il y a trop de médias à mes trousses. (...) Et Darren a alors porté le chapeau. »Un témoignage qui n'est pas directement lié à l'affaire en cours mais accrédite le goût de Pistorius pour les armes à feu. Barry Roux, l'avocat de la défense a réclamé une suspension d'audience, expliquant : « On a été pris par surprise, bien sûr, on s'est préparé pour le témoin mais on a besoin de repasser nos notes. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant