Procès Nabilla : « l'affaire banale » d'une starlette surmédiatisée

le
1
Nabilla Benattia, lors de son procès pour « violences aggravées », où son compagnon Thomas Vergara était partie civile, le 19 mai 2016.
Nabilla Benattia, lors de son procès pour « violences aggravées », où son compagnon Thomas Vergara était partie civile, le 19 mai 2016.

Jugée pour « violences volontaires aggravées » sur son compagnon, Nabilla Benattia a été condamnée jeudi à deux ans prison. Bénéficiant d’un aménagement de peine, elle ne retournera pas en prison.

« Je n’aurai pas les épaules assez larges, je ne le supporterai pas ». Cette phrase, prononcée par Nabilla Benattia quelques jours avant son procès, faisait référence à son éventuel retour derrière les barreaux. La starlette de téléréalité, qui risquait jusqu’à sept ans de prison, ne retournera finalement pas en prison. Jugée par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir poignardé son compagnon à deux reprises en 2014, Nabilla a été condamnée jeudi 19 mai à deux ans d’emprisonnement, dont six mois ferme.

Une peine légèrement inférieure à celle demandée par le procureur : trois ans, dont huit mois ferme. Nabilla ayant déjà passé plus d’un mois en détention provisoire, elle peut « faire aménager » ce reliquat pour ne pas retourner en prison, a détaillé le tribunal. La peine de la starlette est toutefois assortie d’une obligation de soins psychologiques et d’une mise à l’épreuve de deux ans.

Nouvelle image « Cette mise à l’épreuve », Nabilla a tenté de l’amorcer avant même son procès, s’attachant à montrer une image d’elle plus mesurée, moins bimbo. « Au fond, je suis une fille assez calme, assez posée », peut-on lire en liminaire de son livre, sortie quelques semaines avant son procès, contre l’avis de son avocat Me Saint-Palais, qui craignait que les magistrats y voient une provocation. C’est dans une tenue loin d’être provocatrice que Nabilla a fait son entrée dans la salle d’audience du tribunal de Nanterre. La starlette a laissé au placard ses talons aiguilles ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 10 mois

    La typologie même de la baudruche inconséquente fabriquée de toutes pièces par des gens peu scrupuleux.