Procès Kerviel : la riposte de la Société générale

le
0
INFO LE FIGARO - La Société générale a soigneusement préparé sa riposte à la déposition du témoin de dernière minute qui sera entendu ce jeudi matin par la cour d'appel de Paris.

Bien qu'elle considère comme loufoque la théorie du complot avancée par la défense de Jérôme Kerviel, la Société générale a soigneusement préparé sa riposte à la déposition du témoin de dernière minute qui sera entendu jeudi matin par la cour d'appel de Paris. Les trois avocats de la banque ont remis, mercredi, une note de 28 pages à la cour, au ministère public et aux conseils de M. Kerviel.

Le témoin, Philippe Houbé, se présente comme salarié d'une filiale de courtage de la Société générale, Newedge (Fimat à l'époque des faits). Selon lui, la banque ne pouvait ni ignorer qu'en 2007 M. Kerviel avait spéculé à hauteurs de dizaines de milliards d'euros, ni qu'il avait gagné 1,4 milliard. En 2008, elle aurait tiré prétexte de ses positions non couvertes de 50 milliards pour lui faire porter le chapeau de ses pertes à elle dans la crise des subprimes, les 50 milliards étant en réalité couverts secrètement par un desk dont le trader ignorait l'existen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant