Procès Iacono : décision attendue de la cour de révision

le
0

L'ancien maire de Vence saura mardi si la justice accepte d'annuler sa condamnation pour le viol de son petit-fils. Chaque année, environ 150 condamnés saisissent la Cour de révision. Mais en 20 ans, seules cinq grandes affaires criminelles ont été rejugées.

Son principal accusateur s'est rétracté mais il reste coupable, pour le moment. Christian Iacono, condamné en 2009, puis en appel en février 2011, pour le viol de son petit-fils Gabriel, se bat pour faire reconnaître son innoncence. Quelques mois après la condamnation en appel, l'affaire avait connu un spectaculaire rebondissement. Gabriel était revenu sur ses accusations, maintenues pendant onze ans .

La Cour de révision doit dire mardi si elle ordonne un nouveau procès, qui serait le troisième pour l'ancien élu, âgé de 79 ans. Elle peut également annuler purement et simplement sa condamnation, sans nouveau procès, ordonner un supplément d'information, ou bien rejeter la requête en révision de Chris...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant