Procès des fadettes : Bernard Squarcini, "grand flic" et simple exécutant

le
4
Bernard Squarcini, un homme du renseignement et de renseignement.
Bernard Squarcini, un homme du renseignement et de renseignement.

Pour brosser le portrait de Bernard Squarcini, son avocat Me Patrick Maisonneuve appelle à la barre l'ancien coordinateur national du renseignement, Ange Mancini. Les deux hommes ont débuté leur carrière en Corse. "C'est quelqu'un pour qui j'ai un grand attachement personnel et professionnel", avoue Mancini, qui a très vite repéré au milieu des années 80 "ce jeune commissaire brillant et très efficace". Il décèle tout de suite chez lui "le sens de l'État" mais aussi cette curiosité, c'est un flic "qui aime chercher". "C'est un homme du renseignement et de renseignement", explique le témoin. La déposition s'accompagne d'un long silence, sans aucune question des parties civiles. Les compétences de Bernard Squarcini, "ce grand flic" qui a fait toute sa carrière exclusivement dans les renseignements généraux, qu'il a fini par diriger, ne font pas débats. C'est d'ailleurs, selon lui, son souci du bien faire qui lui vaut d'être devant le tribunal correctionnel de Paris. La justice lui reproche d'avoir usé d'un privilège qui ne lui était pas accordé, celui d'avoir "collecté des données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal et illicite". "Le Squale" est poursuivi pour l'exploration des listings téléphoniques de Gérard Davet, journaliste du Monde, en juillet 2010, en pleine affaire Bettencourt. Un délit puni d'un maximum de cinq ans de prison et 300 000 euros d'amendes. Débusquer "le traître" Le quotidien du soir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 19 fév 2014 à 10:51

    Le problème en France: Ceux qui cherchent à se bâtir des rentes ont pris le contrôle de l’Etat Français, depuis 1974, et n’a cessé de se renforcer. Pour la PREMIÈRE FOIS dans l’Histoire de France, pas un membre du Gvt actuel n’a exercé la moindre activité dans le secteur privé et donc n’a JAMAIS pris le moindre risque. Les Rentiers sont au Pouvoir…On en voit le résultat. TOUT POUR EUX, leur famille et copains, et crèvent les autres !

  • M6486201 le mercredi 19 fév 2014 à 10:39

    C'est incroyable!Un juge donne des informations à un journal en ne respectant pas le secret de l'instruction et il ne faut surtout pas enquêter.La justice est à refondre dans sa totalité du ministre aux petits juges qui se prennent pour des cadors

  • M3493130 le mercredi 19 fév 2014 à 10:30

    Revoir La Fontaine! Selon que vous serez.....blanc ou noir. Ce qui est autorisé à certains est interdit aux autres! OK.

  • rodde12 le mercredi 19 fév 2014 à 10:18

    Ce qui est déloyal et illicite c'est de faire fuiter les informations. Mais quand c'est un magistrat de gauche il doit être protégé. Ce n'est peut être pas la peine d'avoir des policiers si c'est pour les empécher de faire leur travail et relacher les voyoux.