Procès de la mort d'un supporteur du PSG : « la bêtise de certains en tribunes et le laxisme de la police »

le
0
Des membres du Collectif Ultras Paris brandissent un drapeau mentionnant la « K-Soce Team », lors de leur retour au Parc des Princes face à Bordeaux le 1er octobre 2016.
Des membres du Collectif Ultras Paris brandissent un drapeau mentionnant la « K-Soce Team », lors de leur retour au Parc des Princes face à Bordeaux le 1er octobre 2016.

Deux hommes sont jugés six ans après la disparition de Yann Lorence devant le Parc des Princes. Ancien leader du virage Auteuil, Christophe Uldry se souvient de la tension régnant à l’époque.

Jusqu’au 30 novembre, les virages du Parc des Princes vont se retourner sur leur passé honteux. Celui qui a conduit à la mort d’un supporteur, devant le virage Auteuil, le 28 février 2010.

Ce soir-là, avant le coup d’envoi d’un PSG-OM sans supporteurs marseillais, une confrontation oppose des abonnés de la tribune Boulogne à ceux du virage Auteuil, en conflit depuis des années. Yann Lorence, 37 ans et ancien de Boulogne, tombe dans le coma dans cette bagarre générale, et succombera à ses blessures deux semaines plus tard.

Six ans et demi après les faits, la cour d’assises de Paris tente, du 24 au 30 novembre, de reconstituer l’affrontement et de juger la responsabilité de deux accusés, alors habitués de la tribune Auteuil.

A l’époque, l’énorme retentissement médiatique de la mort de Yann Lorence conduit les pouvoirs publics et la direction du Paris-Saint-Germain à prendre rapidement deux décisions radicales : les premiers prononcent la dissolution de cinq associations de supporteurs des deux tribunes, la seconde impose la fin des abonnements en virages et un placement aléatoire des supporteurs dans le stade.

Le plan n’est censé durer qu’un an, afin de laisser retomber les tensions entre Auteuil et Boulogne. Mais il ne bougera plus, sous la pression de la préfecture de police de Paris, et parce que le fonds souverain qatari qui rachète le club un an plus tard ne souhaite pas perturber l’équilibre ainsi trouvé. Six ans plus tard, des ultras viennent de faire leur retour a...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant