Procès de l'amiante : verdict sévère en Italie

le
0
Le tribunal pénal de Turin a infligé lundi seize ans de prison à deux industriels responsables du drame qui a fait plus de 3000 victimes en Italie en vingt ans.

Le procureur général Raffaele Guariniello avait requis vingt ans de prison -la peine la plus lourde possible- contre chacun des accusés, le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny, et le baron belge Jean-Louis Marie Ghislain de Cartier de Marchienne, jugés pour «catastrophe sanitaire et environnementale permanente» et infractions graves à la sécurité du travail: «Je n'ai jamais vu pareille tragédie», avait déclaré le procureur, lors de son réquisitoire prononcé le 4 juillet 2011. Lundi, avant d'entrer dans la salle du tribunal, il a parlé d'un procès «historique»: «C'est la première fois au monde qu'on a pu débattre du drame de l'amiante avec une telle ampleur», a-t-il dit. Sentence «historique» aussi pour le ministre de la Santé, Renato Balduzzi.

Plus de 6000 parties civiles s'étaient constituées. Les deux accusés ont également été condamnés à de lourds dommages et intérêts: 30.000 euros aux familles de chaque victime, 25 millions d'euros à la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant