Procès d'une affaire de «racisme anti-blanc»

le
1
En septembre 2010, un jeune homme avait été violemment agressé physiquement et verbalement.

Aux cris de «sale Français», «Gawerer» («sale Blanc» en arabe), il avait été agressé à l'arme blanche par trois individus d'une vingtaine d'années. L'une des rares affaires de racisme anti-blancs doit être jugée vendredi après-midi au tribunal de grande instance de Paris.

«Cela s'est passé il y a deux ans, en septembre 2010, raconte Me Naïma Moutchou, l'avocate de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), partie civile à ce procès. Très tôt le matin, gare du Nord, un jeune homme, Arnaud, s'est fait rouer de coups par trois agresseurs, apparemment sans raison.»

Seul l'un des assaillants a été retrouvé, grâce à la vidéosurveillance. Il sera jugé devant la 13e chambre correctionnelle pour violence ayant entraîné une interruption temporaire de travail (ITT) supérieure à 10 jours. Même s'il nie avoir tenu des propos racistes, le...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 25 oct 2012 à 15:57

    Pour une fois !