Pro D2 : La Bretagne dans l'histoire

le
0
Pro D2 : La Bretagne dans l'histoire
Pro D2 : La Bretagne dans l'histoire

Jamais représentée dans le rugby professionnel français, la Bretagne verra ce vendredi soir Vannes recevoir Montauban. Une première pour une région habituée au rugby amateur

C’est la première fois qu’un club breton foulera les pelouses professionnelles françaises ce vendredi soir. Facile vainqueur de sa poule de Fédérale 1 l’an passé, les Bretons ont gagné leur ticket pour la Pro D2. Douzième budget parmi les 16 équipes présentes cette saison, le RC Vannes n’a pas opéré à de gros changements dans son effectif. Un choix totalement assumé par Jean Noel Spitzer entraîneur du RCV sur le site officiel du club : « Nous avons fait des choix et nous les assumons. Le groupe a été conservé en très grande majorité car ces joueurs seront capables de laisser leur vie sur le terrain où ils connaîtront pour la plupart leur première réelle expérience professionnelle. Pour nous maintenir, nous avons douze matchs à gagner. Il faudra accrocher un gros sur deux à la maison et battre les équipes de notre niveau »

Cloostermans : « On ne veut pas être pris pour des peintres »

Malgré le fait d’arriver en tant que promu dans ce championnat de Pro D2, le RCV sait que l’opération maintien sera difficile mais envisageable. Son capitaine Leeroy Cloostermans s’est confié à « L’Equipe » et refuse d’ores et déjà le statut de victime potentielle et donnera tout au stade de la Rabine pendant 80 minutes à chaque rencontre : « On ne veut pas être pris pour des peintres ou des sparring-partners du week-end. Si on m’avait dit qu’un jour l’USAP ou Biarritz viendrait ici et que je serais sur le terrain, je n’y aurais pas cru » Les Bretons pourront ce vendredi soir compter sur un stade de la Rabine à guichets fermés (6000 personnes) face à des Montalbanais dirigés pour la première fois par le duo d’entraîneurs Pierre-Philippe Lafond et Chris Whitaker. Ça promet !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant