Pro A : Des joueurs et entraîneurs sanctionnés pour des paris

le
0
Pro A : Des joueurs et entraîneurs sanctionnés pour des paris
Pro A : Des joueurs et entraîneurs sanctionnés pour des paris

La commission de discipline de la LNB a annoncé des sanctions à l'encontre de dix joueurs ou entraîneurs appartenant à des clubs de Pro A ou de Pro B. La sanction la plus lourde est à l'encontre du Choletais Stephen Brun, qui a été suspendu pour dix matchs, dont cinq ferme.

La Ligue Nationale de basketball a décidé de ne pas laisser passer des paris effectués par des joueurs disputant ses championnats. Dans un communiqué, la commission de discipline de la LNB a annoncé avoir sanctionné pas moins de sept joueurs ou entraîneurs appartenant à des clubs de Pro A ou de Pro B ayant effectué des paris sur ces deux championnats, quelque chose qui est formellement interdit par les règlements de la Ligue. « Après transmission du résultat des rapprochements de données par l’ARJEL au ‘Délégué Intégrité’ de la FFBB, il est apparu que plusieurs joueurs et entraîneurs de Pro A et Pro B ont effectué des paris sportifs sur plusieurs rencontres des compétitions organisées par la LNB », affirme la Ligue dans son communiqué.

Stephen Brun prend dix matchs

Parmi les sept joueurs ou entraîneurs visés, la sanction la plus importante est tombée sur l’intérieur de Cholet Stephen Brun. En plus d’une amende de 1000 euros, ce dernier a également été suspendu pour dix matchs, dont cinq ferme. De son côté, le joueur de Boulazac (Pro B) Stephan Gauthier a été suspendu pour deux matchs dont un ferme. Sans club actuellement, Kevin Joss-Rauze a été suspendu pour cinq matchs avec sursis alors que Gaylor Lobela (Le Havre) a reçu un simple avertissement. Alors que l’entraîneur de Cholet Jérôme Ravier a été sanctionné de trois travaux d’intérêt général en lien avec la prévention sur les paris sportifs, deux autres joueurs, le Manceau Gédéon Pitard et le Dijonnais Olivier Yao-Delon ont été sanctionnés de deux matchs de suspension avec sursis. L’ensemble de ces joueurs ou entraîneurs ont dix jours pour faire appel de ces sanctions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant