Pro A : Après match houleux au Rhenus après la victoire de Strasbourg dans le match 4

le
0

Ambiance très tendue lundi soir au Rhenus après la victoire de Strasbourg face à Chalon dans le match 4 de la finale des play-offs de Pro A (84-78). L'après-match aurait d'ailleurs été le théâtre de deux agressions, à en croire les deux victimes présumées elles-mêmes Jean-Denys Choulet et Dominique Juillot.

L'entraîneur chalonnais aurait en effet été agressé par un supporter, quand son président aurait, lui, reçu un traitement très particulier de la part de... l'arbitre. « Je me suis fait agresser par un gars descendu des tribunes qui est venu tête à tête, quelqu'un de la Ligue a assisté à la scène tant mieux », se plaint Choulet dans L'Equipe tandis que la LNB parle d'insultes mais d'aucune agression physique.

Une agression physique, Juillot, lui, assure qu'il en a vécue une, signée de l'arbitre en personne Mehdi Difallah. « Il est venu me bousculer prétextant qu'à la sortie du terrain, je lui aurais fait un croche-pied. Il m'a poussé, m'a tenu le bras », affirme l'homme fort de l'Elan dans L'Equipe, où il se dit prêt à porter l'affaire devant la justice. « S'il ne s'excuse pas, je porterai plainte pour agression. Je ne sais pas si un président de club a déjà été agressé par un arbitre dans quelque sport que ce soit. » Sachant qu'en plus, Choulet a posté sur Twitter après la rencontre les vidéos de plusieurs moments de la partie lors desquels l'entraîneur chalonnais s'estime floué par l'arbitrage, le match 5 de vendredi au Colisée s'annonce bouillant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant