Prix Nobel de la paix : l'Europe encouragée

le
0
Le Comité norvégien a distingué vendredi une construction qui a durablement pacifié le continent au moment où celui-ci est ébranlé par la crise.

Il y a les prix qui récompensent et ceux qui encouragent. Le Nobel de la paix 2012 décerné à l'Union européenne combine sans doute les deux. Le Comité norvégien a couronné vendredi le passé et «six décennies vouées à la paix, à la réconciliation, à la démocratie et aux droits de l'homme». Mais au revers de la médaille se profile l'inquiétude pour l'avenir et pour une entreprise dont il n'est plus tabou de croire qu'elle pourrait en rester là.

Imaginer ce que l'Europe ruinée serait devenue sans le traité de Rome et l'enthousiasme des «pères fondateurs» relève de la politique-fiction. Mais la rupture pour le mieux est incontestable: le continent des guerres, précipité au fond de l'horreur par les totalitarismes du XXe siècle, s'est retrouvé dans la paix. «Une guerre entre l'Allemagne et la France est aujourd'hui impensable», dit le comité Nobel. La CEE puis l'UE ont présidé, pour les nations qui y ont souscrit, à l'un des plus longs intervalles de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant