Prix Nobel de la paix 2014 : Malala, le sacre d'une icône

le
1
C'est à l'école, dans la ville anglaise de Birmingham, que Malala Yousafzai a appris sa récompense.
C'est à l'école, dans la ville anglaise de Birmingham, que Malala Yousafzai a appris sa récompense.

Comme un symbole, c'est à l'école que la jeune Malala Yousafzai a appris qu'elle avait reçu le prix Nobel de la paix 2014, également attribué au militant indien Kailash Satyarthi. Un lieu que la Pakistanaise de 17 ans aimerait voir ouvert aux enfants, et plus particulièrement aux filles, du monde entier. Ce combat acharné a failli lui coûter la vie. Fille d'un militant pacifiste et directeur d'école et d'une mère illettrée, la jeune Malala tient à l'âge de 11 ans sur le site de la BBC un blog en ourdou, la langue nationale, où elle décrit le climat de peur - notamment l'interdiction d'école - régnant dans la vallée de Swat, une paisible région touristique avant que les talibans ne s'en emparent en 2007. Délogés par l'armée pakistanaise en 2009, les fondamentalistes décident d'éliminer celle qu'ils accusent de véhiculer la "propagande occidentale". Le 9 octobre 2012, deux talibans font irruption à l'arrière du bus qui la ramène de l'école. Après avoir demandé qui était Malala dans le bus, l'un des assaillants lui tire une balle dans la tête à bout portant. Mais le projectile ricoche sur le coin gauche de son crâne et ressort par la nuque. "J'étais terrifiée. La seule chose que je savais était qu'Allah m'avait bénie en m'accordant une nouvelle vie", raconte l'adolescente, alors âgée de 15 ans, dans son autobiographie Moi, Malala (éditions Calmann-Lévy). Image omniprésente Dans un état critique, la jeune fille est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3064430 le vendredi 10 oct 2014 à 14:16

    Bravo,Un excellent choix.Je vous admire mademoiselle.