Prix du timbre : hausse de 7 à 10 centimes au 1er janvier

le
4
Prix du timbre : hausse de 7 à 10 centimes au 1er janvier
Prix du timbre : hausse de 7 à 10 centimes au 1er janvier

La Poste va augmenter le prix de ses timbres de 7% en moyenne au 1er janvier prochain. «Il n'y avait pas eu de hausse de cette ampleur, dans l'histoire moderne en tout cas, mais c'est pour répondre à une situation tout à fait particulière», a expliqué Nicolas Routier, directeur général de la branche Services-Courrier-Colis du groupe.

«La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66 à 0,76 euros, et la lettre verte à timbre vert passe de 0,61 à 0,68 euros», a-t-il détaillé. Parallèlement à la hausse de 7% des tarifs du courrier, les colis enregistreront dans trois mois une hausse de 1% de leurs tarifs en moyenne.

Le patron du courrier relativise l'impact pour les ménages français, dont le budget annuel en produits postaux s'élève en moyenne à 46 euros: «Compte tenu de l'évolution des volumes et des tarifs, il va augmenter de moins de quatre euros», assure Nicolas Routier. Selon lui, chausse est nécessaire car elle s'inscrit dans «une stratégie de maintien d'un service universel très étendu et d'un haut niveau de qualité en conformité avec notre plan pour l'horizon 2020».

Le groupe La Poste est en effet confronté depuis plusieurs années à une chute très importante du nombre de plis adressés. «Là où nous étions encore à 18 milliards de plis en 2008, nous serons à 13 milliards en 2015 et tout indique que nous atteindrons 9 milliards dans six ans», précise le patron du courrier.

Les plis en chute libre entre 2008 et 2020

Cette hausse d'une ampleur inédite était attendue après le feu vert délivré le 22 juillet par l'Autorité des télécoms, l'Arcep, autorisant La Poste à augmenter ses tarifs de 5,2% en moyenne par an pendant quatre ans, en prenant en compte un taux moyen d'inflation d'1,7% sur la période. Compte tenu des difficultés de l'entreprise, l'Arcep avait également permis à La Poste d'utiliser dès le 1er janvier 2015 jusqu'à 50% de l'enveloppe globale prévue sur l'ensemble ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pier1309 le mercredi 1 oct 2014 à 11:03

    Encore une fois le consommateur se prend la double peine : 1 - ses impôts ont payé la plus grosse contribution de CICE accordée sans espoir de meilleure compétitivité ou embauche à attendre, 2 - pas d'alternative à la Poste donc monopole qui impose en tout abus de position ses tarifs et même une troisième fois car non seulement les délais d'acheminement sont très très variables (une semaine pour une enveloppe de Paris à Agde mais les vols et pertes sont multiples ... ALORS PRIVATISEZ ...

  • mcarre1 le mercredi 1 oct 2014 à 11:00

    Par contre, je ne sais pas comment le journaliste arrive à 7% de hausse, vu que le vert augmente de plus de 10% et le rouge de 15% ! Ca doit être un de ces jeunes qui ne savent plus compter.

  • mcarre1 le mercredi 1 oct 2014 à 10:57

    C'est d'ailleurs bien le problème de la Poste qui se retrouve avec un volume en forte baisse mais toujours le devoir de service public jusqu'au fin fond des campagnes.

  • Georg47 le mercredi 1 oct 2014 à 10:49

    C'est vraiment un article pour occuper de l'espace !Qui se soucie du prix du timbre alors que nous avons internet....La poste peut doubler ou même tripler le prix, ça ne changera rien car presque plus personne n'utilise