Prix du gaz, CAF, IVG, SNCF : ce qui change au 1er avril

le
0
Les tarifs du gaz poursuivent leur baisse en France.
Les tarifs du gaz poursuivent leur baisse en France.

Les tarifs réglementés du gaz baissent de 3,72 %

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à plus de 6 millions de consommateurs, baissent en moyenne de 3,72 % hors taxes en avril, a indiqué mardi la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Il s'agit du septième mois consécutif de repli pour ces tarifs, qui ont diminué en moyenne de 18,6 % depuis le 1er janvier 2015. Le 1er avril, ils baissent de 1,2 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,8 % pour ceux qui se chauffent au gaz et de 2,3 % pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude.

Les tarifs réglementés du gaz consistent en un prix de détail, qui n'inclut pas encore les diverses taxes, mais comprend les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont révisés mensuellement. Cette baisse s'explique par la « forte baisse » des indices mensuels du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas, principal indice de la formule tarifaire, et du marché français PEG Nord, explique la CRE.

Revalorisation des prestations de la CAF de 0,1 %

Les prestations familiales et sociales versées par les caisses d'allocations familiales, prime d'activité, RSA ou allocation adulte handicapé, sont revalorisées de 0,1 % au 1er  avril.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant