Prix des carburants : nouvelle hausse du super, le diesel quasi stable

le
1
Prix des carburants : nouvelle hausse du super, le diesel quasi stable
Prix des carburants : nouvelle hausse du super, le diesel quasi stable

Les prix des carburants ont évolué en ordre dispersé en France la semaine dernière. Celui du gazole restant quasi stable tandis que celui de l'essence marquait une nouvelle hausse, en dépit de la baisse des cours du brut, selon des chiffres officiels publiés lundi. Le gazole, carburant le plus vendu en France, valait en moyenne 1,2191 euro le litre, soit une très légère augmentation de 0,17 centime par rapport à la semaine précédente, d'après les relevés hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'Energie. L'essence a, une nouvelle fois, connu une hausse plus importante: le litre de sans plomb 95 s'affichait ainsi à 1,3950 euro, en augmentation de 1,64 centime, tandis que le sans plomb 98 coûtait 1,4499 euro le litre, soit 1,51 centime de plus.

Si les cours du pétrole brut libellés en dollars ont reculé la semaine dernière, dans le même temps, le billet vert a grimpé face à l'euro. Aussi, exprimés dans la monnaie européenne, les cours du brut sont quasi stables. Par ailleurs, à Rotterdam, marché de référence pour les produits pétroliers raffinés au niveau européen, le gazole n'a que peu varié alors que les prix du super 95 et du super 98 ont augmenté, a expliqué un porte-parole de l'Union française des industries pétrolières. Les marges de distribution des compagnies sont, elles, restées à peu près stables, a-t-il ajouté. Les prix des carburants rebondissent depuis plusieurs semaines, après des mois de baisse continue liée à l'écroulement des cours du pétrole brut.

Lundi, les cours du pétrole poursuivaient leur baisse en cours d'échanges européens, le WTI tombant même à un nouveau plus bas en six ans, alors que les cours sont rattrapés par la surabondance d'offre qui n'a jamais quitté les marchés depuis la mi-juin. Vers la mi-journée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 53,38 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 le lundi 16 mar 2015 à 17:27

    et là les cours redescendent vers les 40 $ mais la descente sera bien sûr moins rapide que la montée suite aux 5 $ sur le baril de la 15e derniére .. !!