Prix agricoles : Bruno Le Maire craint des émeutes

le
0
Le ministre de l'Agriculture a présenté les priorités du G20 en matière agricole, au siège de la FAO, à Rome.

Face au risque «d'émeutes de la faim», qu'il estime «réel», sur fond de flambée des prix agricoles, Bruno Le Maire appelle à prendre d'urgence des mesures pour réformer les marchés internationaux.

De passage, vendredi, à Rome, pour des consultations auprès des deux agences de l'ONU chargées du développement agroalimentaire des pays en développement (FAO) et de l'aide alimentaire d'urgence (Programme alimentaire mondial ou PAM), le ministre français de l'Agriculture a exposé les objectifs que s'assigne la France en vue du G20 de juin prochain : «L'agriculture sera au centre de nos priorités», a-t-il rappelé.

En sept mois, selon le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, l'indice des prix des denrées alimentaires a augmenté de 37 % pour atteindre en janvier leur plus haut niveau. Celui des céréales a progressé de 62 % dans le même temps, même s'il reste inférieur au pic atteint en avril 2008.

Lutte contre la spéculation

Pour des populations p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant