Privilégier les valeurs défensives (Moneta AM)

le
0
Romain Burnand, co-dirigeant de Moneta AM, privilégie les valeurs défensives pour 2009.

L’affaire Madoff vient détériorer un secteur financier déjà dégradé. Ce scandale peut-il impacter lourdement les marchés action ?

Romain Burnand : Cela fait plusieurs années que le financier Bernard Madoff est contesté. On constate du reste que les marchés actions n’ont pas spécialement réagi. Vendredi il y a aussi eu des annonces défavorables dans le secteur de l’automobile. Le marché semble désormais bien résister aux mauvaises nouvelles. Il est clair que le quatrième trimestre ne sera pas bon. De la panique à l’inquiétude irraisonnée nous sommes passés à une vision plus froide de la situation.

Les marchés sont dans le vert depuis plus d’une semaine. Allons-nous connaître un rallye boursier de fin d’année ?

R. B. : C’est plus un effet mécanique suite à la baisse panique que nous avons connu sur les mois de septembre et octobre. Les investisseurs se projettent sur 2009 de façon très incertaine. Il s’agit plus d’un rebond technique que d’un véritable regain de confiance des investisseurs.

Quelles sont vos perspectives pour 2009 ?

R. B. : Les investisseurs ne rêvent pas sur les résultats à attendre pour 2009 ce qui est une situation plutôt saine. L’évolution des marchés va être plus dépendante que jamais des statistiques et annonces macro-économiques (propositions du gouvernement américain, plan de relance,...). Les marchés actions devraient rester très volatiles avec un potentiel de rebond important sur toute inversion de la tendance économique.

Quels sont les thèmes d’investissement que vous privilégiez pour l’année à venir ?

R. B. : Nos valeurs préférées aujourd’hui sont celles qui pourraient mieux résister dans un environnement dégradé tout en ayant une valorisation attractive. Cela peut venir d’une structure financière solide, ou encore du secteur d’activité qui serait plus résistant. Une valeur comme Teleperformance est un bon exemple car elle n’a pas de dette, réalise une belle croissance et fait des prévisions de résultats en hausse. Nous apprécions également une valeur comme Sanofi qui a un profil très défensif. Le groupe a beaucoup déçu au cours de l’année 2008. Aujourd’hui, on note un potentiel de restructuration et de recentrage, ainsi qu’une valorisation très basse. Enfin, Capgemini est à suivre de près. La société a une forte trésorerie et une valorisation assez attractive.


Propos recueillis par Lucie Morlot


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant