Privé de Flunch à cause de son chien-guide

le
0
Sylvain Syllebranque, non-voyant, s'est vu refuser l'entrée d'un restaurant sous prétexte que son chien-guide allait à l'encontre des règles d'hygiène. Malgré les excuses du propriétaire, il ne décolère pas.

Lorsqu'il est chez lui, à Landrecies, sa canne blanche lui suffit. Lorsqu'il est à l'hôpital d'Avesnes, où il exerce comme kinésithérapeute depuis 30 ans, sa canne blanche lui suffit. Mais lorsqu'il est ailleurs, Sylvain Syllebranque, atteint de cécité totale, ne peut se passer de Vox, son chien-guide.

Jeudi, Sylvain veut aller déjeuner au restaurant avec son épouse. Vox est bien entendu du voyage. Le couple décide de se rendre au Flunch du Quesnoy. Il entre dans le restaurant et commence à se servir: la femme de Sylvain prend les plateaux, prend quelques morceaux de pain... Quand la responsable du restaurant demande à Sylvain de laisser son chien à l'extérieur.

L'employée justifie sa demande par des raisons d'hygiène: «La responsable a invoqué...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant