Privatisation de l'aéroport de Toulouse: Macron réagit

le
1

Le gouvernement français compte céder 49,99% du capital de l'aéroport de Toulouse (sud-ouest), le sixième plus important du pays, au consortium chinois Symbiose et empocher ainsi plus de 300 millions d'euros qui contribueront à réduire la dette de la France. Pour Emmanuel Macron, "on ne peut pas expliquer à la Chine qu'elle est bien placée quand il s'agit de vendre des avions mais que les investisseurs chinois (...) qui ont fait une vraie offre avec un vrai projet industriel et des vraies garanties sociales ne seraient pas bienvenus sur notre territoire". Durée: 00:41

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le vendredi 5 déc 2014 à 15:29

    Il devrait préciser que personne ne se bouscule pour investir dans un pays où la politique fait fuir les capitaux