Prison requise en France contre un ex-directeur de prison

le
0

VERSAILLES, Yvelines (Reuters) - Une peine de trois ans de prison dont un ferme a été requise mercredi à Versailles au procès de l'ancien directeur de la prison de la ville Florent Gonçalves, poursuivi pour avoir eu des relations intimes avec une détenue en 2009-2010.

Le ministère public a demandé en outre au tribunal correctionnel de l'interdire d'accès à toutes les fonctions publiques. Une peine identique a été demandée contre un gardien impliqué dans l'affaire, Oliver Pinson.

Deux ans de prison dont un avec sursis ont été par ailleurs requis contre la détenue, qui était mineure au moment des faits.

La défense devait plaider dans la soirée et le jugement être mis en délibéré.

Les avocats estiment que les faits, qu'ils admettent, s'expliquent par une véritable histoire d'amour entre le directeur et la détenue.

La jeune fille était incarcérée après avoir été mise en cause dans une affaire ayant suscité une vive émotion en France, l'enlèvement en 2006 en région parisienne d'une jeune homme de confession juive, Ilan Halimi, et sa mise à mort par le chef d'un groupe qui s'était baptisé le "gang des barbares".

La jeune fille, qui avait servi d'appât pour attirer Ilan Halimi dans un piège, a été condamnée à neuf ans de prison en première instance, comme en appel en 2010, peine qu'elle a purgée à la faveur de remises de peine. Elle comparaît libre.

Marine Pennetier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant