Prison : le contrôleur général favorable à l'autorisation des portables

le
0

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, estime qu'autoriser les détenus à posséder des portables serait un «facteur considérable d'apaisement» de la détention.

Le téléphone portable est un véritable casse-tête pour l'administration pénitentiaire. Face à ce problème, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, s'est dit favorable mercredi à ce que les détenus soient autorisés à posséder un portable, qui constituerait un «facteur considérable d'apaisement» de la détention. «Je crois que, le jour venu, il faudra autoriser les téléphones portables en détention», a-t-il ainsi déclaré lors de son audition devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Aujourd'hui, les téléphones portables sont interdits aux détenus, qui ne peuvent utiliser librement que les téléphones fixes accessibles dans les établissements pénitentiaires. Les conversations sur ces postes fixes sont suscep...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant