Prison avec sursis requise contre François Pérol

le
10
PRISON AVEC SURSIS REQUISE CONTRE FRANÇOIS PÉROL
PRISON AVEC SURSIS REQUISE CONTRE FRANÇOIS PÉROL

PARIS (Reuters) - Le Parquet national financier (PNF) a requis jeudi la condamnation de François Pérol, président du directoire de BPCE, à deux ans de prison avec sursis, 30.000 euros d'amende et une interdiction définitive d'exercer toute fonction publique.

L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée est jugé à Paris pour prise illégale d'intérêts.

Il est soupçonné d'avoir pris en 2009 la tête de BPCE, juste après avoir été associé "de manière étroite" aux négociations sur la fusion des Banques populaires et des Caisses d'épargne quand il était le collaborateur de Nicolas Sarkozy.

Depuis le début de son procès, François Pérol conteste tout délit, assurant n'avoir eu aucune "autorité décisionnelle" à l'Elysée.

Lundi, il a déclaré n'avoir eu aucun doute déontologique au moment de sa nomination.

La peine maximale encourue pour prise illégale d'intérêts est de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Le tribunal correctionnel devrait mettre son jugement en délibéré.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • peggy111 le jeudi 2 juil 2015 à 17:27

    les juges sous la coupe de la gauche

  • d.e.s.t. le jeudi 2 juil 2015 à 17:16

    Espérons que le Parquet aura le courage d'appliquer la peine la plus sévère et la plus significative, l'interdiction d'exercer une fonction publique!

  • M8603854 le jeudi 2 juil 2015 à 17:00

    Il n'y a pas qu'en Martinique que la république est bananière...

  • M8603854 le jeudi 2 juil 2015 à 16:59

    On juge le fait du prince, mais c'est le parachuté qui trinque: on ne sait jamais, si le prince redevenait roi...

  • lorant21 le jeudi 2 juil 2015 à 16:58

    M.Perol est un bon président pour la BPCE, qui était dans un état dramatique.. mais sa nomination était litigieuse. Si il est condamné, il va probablement faire appel.. mais si le jugement est confirmé, il devra démissionner.

  • mlemonn4 le jeudi 2 juil 2015 à 16:52

    Je lui donnerai ma bénédiction tous les matins à cet ange !

  • mlemonn4 le jeudi 2 juil 2015 à 16:51

    Prise illégale d'intérêts, on ne saura jamais combien tout cela a rapporté et à qui ! De toute façon cette condamantion est tout simplement un pure forme car il ne fera aucun temps en prison alors que derrière il y a peut être des millions d'euros qui ont été ..... on ne saura jamais!!! Vous comprenez maintenant pourquoi tous nos politicards défendent et adorent tant le mélange public/privé!!! Cette justice ne va pas au bout pour tous ces justiciables comme les autres et n'est qu'une parodie !

  • M9691571 le jeudi 2 juil 2015 à 16:51

    Au-delà des sanctions telles qu'amende -symbolique- et peine de prison -avec sursis-, on pourrait peut-être l'évincer manu militari d'un poste actuellement occupé de manière indue, à savoir la tête de la BPCE ! A mon avis, ce serait la première sanction logique puisque le tribunal reconnaît qu'il a hérité de ces commandes par abus de pouvoir.

  • XP2015 le jeudi 2 juil 2015 à 16:49

    Les PP en effet, disent merci à M SARKOZY, car l'ecureil et BP etaient defaillant, l'Etat à pris ses responsabilités, et désormais NATIXIS est en pleine forme tout comme BPCE.Il faut savoir à des moments decider, ce que n'a jamais fait le rigolo qui est à l'Elysée actuellement

  • M4958114 le jeudi 2 juil 2015 à 16:42

    MERCI sarko !!