Prison avec sursis pour l'opposant russe Alexeï Navalny

le
0

(Avec déclaration supplémentaire de Navalny) MOSCOU, 30 décembre (Reuters) - L'opposant russe Alexeï Navalny a été jugé coupable de détournement de fonds et condamné à trois ans et demi de prison avec sursis, mardi, au terme d'un procès qualifié de "politique" par l'intéressé. Son frère Oleg, poursuivi dans la même affaire, a écopé de trois ans et demi de prison ferme. Le parquet avait requis il y a dix jours une peine de dix ans de prison à l'encontre d'Alexeï Navalny, qui avait pris la tête de grandes manifestations contre le président Vladimir Poutine pendant l'hiver 2011-12. Les deux frères étaient poursuivis pour avoir volé 30 millions de roubles (410.000 euros) à deux entreprises entre 2008 et 2012, dont une filiale du groupe français de cosmétiques Yves Rocher. Le Kremlin a nié toute responsabilité dans ces poursuites judiciaires mais Alexeï Navalny a réitéré ses accusations mardi au tribunal. "N'avez-vous pas honte de ce que vous faites?", a demandé le blogueur à la juge Elena Korobtchenko. "Pourquoi envoyez-vous (Oleg) en prison? Pour me punir davantage?" Déjà placé en résidence surveillée, Alexeï Navalny avait été condamné l'an dernier à cinq ans de prison avec sursis pour une autre affaire de détournement de fonds qualifiée de "fabriquée" par ses partisans. "Les autorités torturent et détruisent les proches de leurs adversaires politiques. Ce régime ne mérite pas d'exister, il doit être détruit", a déclaré l'opposant aux journalistes qui l'attendaient devant le tribunal alors qu'il était conduit vers un véhicule de transport de prisonniers. Les partisans d'Alexeï Navalny ont prévu de manifester mardi soir sur la place du Manège à Moscou, sous les fenêtres du Kremlin. (Maria Tsvetkova; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant