Prison avec sursis pour deux acquittés de l'affaire d'Outreau

le
0
PRISON AVEC SURSIS POUR DEUX ACQUITTÉS DE L'AFFAIRE D'OUTREAU
PRISON AVEC SURSIS POUR DEUX ACQUITTÉS DE L'AFFAIRE D'OUTREAU

LILLE (Reuters) - Franck et Sandrine Lavier, deux acquittés de l'affaire de pédophilie d'Outreau en 2004-2005, ont été condamnés jeudi à respectivement dix et huit mois de prison avec sursis pour des violences sur leurs enfants.

Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) les a en revanche relaxés sur l'incrimination de "corruption de mineurs". Le parquet avait requis 18 mois de prison avec sursis contre les deux prévenus en retenant les deux chefs de prévention.

Franck et Sandrine Lavier, 34 et 33 ans, étaient poursuivis pour avoir, lors de soirées très arrosées, mimé des actes sexuels en présence de leurs enfants et pour leur avoir infligé des punitions physiques.

Devant le tribunal, les époux Lavier avaient reconnu avoir eu des gestes déplacés lors de ces soirées, mais affirmé ne jamais avoir frappé leurs enfants. Deux de leurs enfants avaient fugué du domicile familial et affirmé avoir été battus par leurs parents.

Les Lavier ont passé plusieurs années en prison au début des années 2000 après de fausses accusations d'abus sexuels sur ces mêmes enfants, dont il ont à ce moment perdu la garde. L'affaire, qui a suscité la création d'une commission d'enquête parlementaire, est devenu le symbole des failles du système judiciaire français.

Pierre Savary, avec Thierry Lévêque à Paris, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant