Prison avec sursis pour Charles Pasqua

le
0
L'ancien ministre de l'Intérieur, jugé actuellement pour l'affaire «Pétrole contre nourriture», a fait appel de sa condamnation à deux ans avec sursis dans le procès de la Fondation Hamon.

Mauvaise journée pour Charles Pasqua: alors que s'ouvrait lundi, à Paris, le procès du dossier «Pétrole contre nourriture», affaire dans laquelle il encourt dix ans de prison et 150.000 ¤ d'amende, l'ancien ministre de l'Intérieur, âgé de 85 ans, était condamné à Versailles. Le tribunal correctionnel l'a, en effet, sanctionné dans l'affaire dite de la Fondation Hamon: deux ans de prison avec sursis, 150.000 ¤ d'amende, deux ans d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêts. À ses côtés, un autre ex-membre du gouvernement subit le même sort: André Santini, 72 ans, voit prononcer à son encontre une peine de deux ans de prison avec sursis, 200.000 ¤ d'amende, cinq ans d'inégibilité.

M. Santini, ancien ministre délégué à la Communication et ancien secrét...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant