Prise de l'aéroport d'Aden par les forces du président yéménite

le
0

ADEN, Yémen, 19 mars (Reuters) - Les partisans du président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi se sont emparés de l'aéroport international d'Aden jeudi à l'issue de combats, qui ont fait au moins six morts, a-t-on appris auprès des autorités et des médecins. Les soldats du président Hadi ont déployé des chars et des véhicules blindés dans le grand port du sud, où le chef de l'Etat s'est réfugié en février après avoir fui la capitale, Sanaa, prise par les Houthis chiites en septembre dernier. La bataille a opposé les Comités populaires, milice loyale au président Hadi, aux forces spéciales qui soutiennent l'ancien président Ali Abdallah Saleh, allié des Houthis qui contrôlent le nord du Yémen. Selon un responsable local, les miliciens, soutenus par l'armée régulière déployée à partir d'une base militaire non loin de l'aéroport et toujours fidèle au président Hadi, a pris le contrôle de l'aéroport à la mi-journée. Un responsable de la sécurité et des médecins ont fait état de quatre morts au sein des forces spéciales et de deux chez les miliciens ainsi que d'un nombre indéterminé de blessés. Les combattants des Comités populaires ont pris position à Crater et al Maachiq, qui constituent le coeur commercial d'Aden, mais il n'y a apparemment pas de combats, indiquent des habitants de ces quartiers. Le président Hadi essaie d'asseoir son contrôle d'Aden. Il a limogé le commandant de la garnison de la ville, le général Abdel-Hafez al Sakkaf, pour le remplacer par un de ses officiers. Mais le général Sakkaf a refusé de remettre le commandement de ses troupes, estimées à 2.000 hommes au maximum. La prise du pouvoir par les Houthis, soutenus par l'Iran, a accentué les divisions déjà présentes dans le réseau complexe des alliances politiques et religieuses, scindé l'armée et accru l'isolement international du pays. (Mohammed Moukhachaf; Avec Noah Browning à Dubai; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant