Priorités des Français pour 2016 : l'emploi devant la sécurité

le , mis à jour à 08:25
6
Priorités des Français pour 2016 : l'emploi devant la sécurité
Priorités des Français pour 2016 : l'emploi devant la sécurité

« 2015 était une mauvaise année, vivement 2016 ! » De nombreux Français ne désavoueraient pas cette formule tant l'année écoulée a été marquée par les difficultés et la grisaille, notamment sur le plan économique. Les résultats d'une enquête Odoxa réalisée pour notre journal, France Info et MCI sont accablants : 65 % des Français estiment que 2015 a été une année de difficultés économiques. Seuls 3 % sont pleinement satisfaits. Dans le détail, certains événements économiques ont particulièrement marqué les esprits. En tête du classement, comme l'année dernière, on retrouve les chiffres records du chômage enregistrés en octobre (pour 63 % des Français). Viennent ensuite, pêle-mêle, le scandale des moteurs truqués de Volkswagen (36 %), la Grèce qui n'est finalement pas sortie de la zone euro (35 %) et les manifestations des agriculteurs contre les prix trop bas (28 %).

QUESTION DU JOUR. Etes-vous optimiste pour 2016 ?

Impact des attentats

A la question « Que souhaitez-vous pour 2016 ? », 56 % des Français répondent : « faire baisser le chômage ». La situation du marché de l'emploi reste donc la préoccupation numéro un. Triste nouveauté cette année, la lutte contre le terrorisme, l'insécurité et la délinquance arrive en deuxième position. Après les attentats de janvier contre « Charlie Hebdo » et l'Hyper Cacher et ceux du 13 novembre, la moitié des personnes interrogées expriment ce souhait. Une très nette progression par rapport à l'an dernier (seulement un tiers des sondés en 2014). Autre nouveauté : les personnes interrogées ne sont plus que 31 % à souhaiter en 2016 une baisse des impôts et des taxes, contre 40 % en 2015... Le message du gouvernement, soucieux de calmer le ras-le-bol fiscal, et les baisses d'impôts votées en 2015 pour 8 millions de ménages en 2016, semblent commencer à porter leurs fruits. Autre souhait, qui, lui, arrive en dernier : l'amélioration de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 il y a 12 mois

    2015 hollande, aucune grande réforme, beaucoup de poudre aux yeux!!!! et la fête continue; élus cumulards (indemnités et retraites et honoraires....) hauts fonctionnaires......... régimes spéciaux de retraites, indemnités non imposables.......et pendant ce temps, les travailleurs laborieux, petits commerçants ........ petits salaires petites retraites RSI.............

  • M8712063 il y a 12 mois

    Mais pourquoi les entreprises en France (françaises ou non) tentent uniquement de se "gaver" sur le dos des français ?? pourquoi le service "client" est il si mauvais vis à vis des français ?les patrons en France veulent le beurre et l'argent du beurre mais ne souhaitent lâcher aucune miette pour les français de base.que l'on reverse à la sécu l'argent du tabac (qui est censé lui revenir) et elle redevient bénéficiaire, mais alors comment justifier les déremboursements etc...

  • M8252219 il y a 12 mois

    L'argent de nos impôts et taxes, englouti par trop d'élus, trop de fonctionnaires, trop de régimes spéciaux et un système social obèse et parasité par trop de ramifications et de chapelles. cet argent n'est plus disponible pour remettre en marche l'activité industrielle et commerciale, pour imposer la formation en plus d'une responsabilisation des chômeurs.

  • jmlhomme il y a 12 mois

    Il faut hautement reformer pour ne pas parler de révolution tranquille necessaire, il n'y aura pas de resultat sur le chomage. Il faut réduire les interventions des collectivités, reduire les charges y compris les charges administratives enlever les aides, réduire la législation d'un facteur 10. Oui simplifier et soustraire des intervenants en masse. Moins de prelevements moins de subventions et aides (un retour de quarante ans tout en gardant les avancées technologiques). Cela parait si simple.

  • squal72 il y a 12 mois

    Eh oui !!! Le Français est influençable et à une petite mémoire !!!! C'est un bon pigeon également qui aime se faire plumer par les impôts en tout genre !!!

  • aiki41 il y a 12 mois

    Les français ont des souhaits très avouables. C'est pour cette raison qu'ils ont voté pour la même clique politique en décembre dernier, celle-là même qui les a mis dans cette situation depuis plus de 30 ans.