Priorité aux valeurs de rendement

le , mis à jour le
4
L'usine de panneaux solaires Saint-Gobain de Covilis. (© Saint-Gobain)
L'usine de panneaux solaires Saint-Gobain de Covilis. (© Saint-Gobain)

L’équipe obligataire de HSBC Global Research a réduit sensiblement ses objectifs de taux d’intérêt pour la fin 2016, de 2,8% à 1,5% pour le bon du Trésor américain à dix ans et de 0,6% à 0,2% pour le bund allemand.

Le principal moteur de la baisse des rendements obligataires devrait venir, selon les experts de la banque, du programme d’achats d’actifs de la Banque centrale européenne, plutôt que d’un effondrement de la demande globale.  

La croissance mondiale pourrait légèrement s’améliorer l’an prochain, selon HSBC Global Research, mais rester inférieure à la tendance de long terme. Des taux plus bas sans chute marquée de l’activité favoriseraient une hausse des multiples de valorisation pour les actions, en raison d’un coût du capital diminué, mais l’incertitude sur la croissance va limiter les initiatives à court terme.   

Selon le stratège de la banque, Robert Parkes, cette évolution sur les taux devrait plutôt favoriser les valeurs servant un dividende élevé et pérenne.  

HSBC Global Research a sélectionné des valeurs de rendement avec des critères plus exigeants quand les profits de l’entreprise dépendent davantage de la conjoncture. Dans tous les cas, le rendement du dividende futur doit être supérieur au niveau médian du marché et le prochain dividende

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delrosso le mardi 13 oct 2015 à 08:53

    CNP 5.84 %Sélection pas objective mais en fonction de leurs intérêts !

  • b.gil123 le dimanche 11 oct 2015 à 13:06

    Meilleur action du cac 40 pour un rendement c'est la société Générale = Rendement 5.43% - Avec un dividende de 2.15 euros

  • c.debarg le dimanche 11 oct 2015 à 09:33

    exactement le même avis de tmf 43

  • tmf43 le dimanche 11 oct 2015 à 06:44

    Valeurs de rendement ? Surtout pas pour moi : les impôts confisquent les gains sur les dividendes, même si on fait de la perte en capital. Si nos gouvernants étaient honnêtes, les dividendes seraient simplement ajoutés sur les gains et déduits du total des pertes sur l'imposition des valeurs mobilières puisque ce sont des gains de même nature.