Priorité aux actions européennes, mais gare au Brexit

le
0
Pour Christophe Besson, la possibilité d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne incite à plus de prudence. (© CC-A. Mccoubrey)
Pour Christophe Besson, la possibilité d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne incite à plus de prudence. (© CC-A. Mccoubrey)

La société de gestion CM-CIC Asset Management a reçu cette année le Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds diversifiés sur trois ans, décerné par Le Revenu. Christophe Besson, directeur de la gestion Actions et Allocation, répond aux questions du Revenu, en nous dévoilant les principales orientations d'investissement de l'établissement.     

Le Revenu: Quelle est votre allocation d’actifs pour les prochains mois ?
Christophe Besson : Les marchés restent sous pression. Il existe des perspectives favorables, mais de nombreuses inquiétudes persistent, comme le risque d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne (Brexit). Les taux d’intérêt très bas, négatifs dans certains cas, nous encouragent à privilégier les actions. C’est ce que nous faisons, en conservant toutefois l’objectif d’une gestion diversifiée adaptée à une forte volatilité sur les marchés, liée à la politique des Banques centrales. Toute erreur est donc difficile à rattraper, ce qui incite à la prudence.

Nous préférons actuellement les actions européennes, avec mesure et en prenant des bénéfices quand le mouvement parait trop rapide, compte tenu d’une croissance globale encore bien timide.

Le Revenu: Comment délivrer de la performance sur les produits de taux ?
Christophe Besson : C’est un peu

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant