Priorité au "Made in France" pour les restaurants de l'Etat

le
0

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Le gouvernement a demandé aux préfets de veiller à privilégier en priorité les produits "Made in France" dans les services de restauration de l'Etat dans le cadre du plan de soutien à l'élevage présenté la semaine dernière pour apaiser la colère des agriculteurs français confrontés à une crise protéiforme. "L'ancrage territorial de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles et alimentaires est une priorité du gouvernement", indique le ministère de l'Economie dans un communiqué publié mercredi. Bercy précise que les ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Stéphane Le Foll (Agriculture), Emmanuel Macron (Economie) et Marylise Lebranchu (Fonction publique) ont écrit mardi aux préfets "pour leur demander de veiller à ce que les services de restauration de l'Etat soient attentifs à la mise en oeuvre de cette priorité." La publication d'une nouvelle ordonnance sur les marchés publics qui entrera en vigueur d'ici la fin de l'année "permettra de systématiser le développement d'une politique d'achat public mettant en exergue la production et les savoir-faire locaux", ajoute le communiqué. Face à la colère des éleveurs de bovins et de porcs et des producteurs de lait, le gouvernement a annoncé la semaine dernière un plan qui déclenchera un soutien pouvant aller jusqu'à 1,1 milliard d'euros, notamment pour l'allègement de la dette des éleveurs. Des accords sur le relèvement des prix du boeuf, du porc et du lait ont également été conclus. (Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant