Primovie : une collecte exceptionnellement élevée

le
0

La collecte de Primovie s’est emballée au deuxième trimestre en atteignant 120 m€. Du coup, afin d’investir à bon escient et dans des délais raisonnables, le délai de jouissance des parts va être modifié au 1er octobre. 

Le deuxième trimestre de Primovie (Primonial Reim) a été marqué par une collecte « exceptionnellement élevée » : 120 m€ ce qui porte sa capitalisation à près de 656 m€. Pour mémoire sur la même période de 2015, la SCPI n’avait recueilli « que » 58,5 m€ (capitalisation de 313m€).

Cette manne est de bon augure pour la qualité future des investissements. La SCPI entend en effet, se positionner sur des portefeuilles immobiliers de santé de grande taille diversifiés géographiquement, qui « sont d‘ores et déjà sous promesse ».

Déjà,  rien qu’au deuxième trimestre, Primovie a multiplié ses acquisitions. Elle a entré une maison de retraite médicalisée en Allemagne (7,6 m€) exploitée dans le cadre d’un bail ferme de 20 ans (effet en mars 2008). Autre acquisition, le siège de Sorin Group France à Clamart (52,3m€). L’ensemble livré en 2009 est certifié HQE Exploitation et toujours sous garantie décennale jusqu’en septembre 2019. Enfin,  il s’agit du portefeuille Emerige (8,2m€) regroupant cinq unités locatives : un centre IRM (Paris 2ème), un centre anti-addiction situé (Paris 20ème), et une crèche Babilou (Versailles). Au total, 4 ans après son lancement, la SCPI détient 42 actifs pour 81 baux signés. Quasiment le double par rapport  au deuxième trimestre 2015 (24 immeubles)!  En valeur, 43% des biens sont exploités dans le secteur de la santé, 16% dans l’éducation et 17% en EHPAD.

Rien à dire sur le taux d’occupation financier. Solidement ancré à un haut niveau, il s’élève à 98,1% en progression de près de deux points depuis fin décembre. La distribution au titre du deuxième trimestre s’est élevée à 2,17 € soit 4,50 €  depuis le début de l’année. A titre de comparaison, l’année dernière à la même période, la SCPI avait versé 4,83€.

Dernier point à retenir pour les associés futurs. L’assemblée générale de juin a voté la résolution proposée par Primonial Reim de faire évoluer le délai de jouissance des parts. Ainsi, dès le 1er octobre 2016, les nouvelles souscriptions porteront jouissance au 1er jour du 4ème mois suivant l’enregistrement de la souscription. Sans impact pour les associés ayant souscrit des parts avant le 1er octobre, cette mesure a pour objectif de placer la collecte dans des délais raisonnables et dans de bonnes conditions.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant