Primovie une année de développement significatif

le
0

Le flux de capitaux a permis à Primovie d’élargir son patrimoine et par là-même de diversifier son risque. 2015 ne devrait pas faire exception. A l'aide de sa trésorerie disponible et sans compter la collecte à venir, Primovie devrait ainsi, poursuivre ses investissements.

Après 2 ans et demi d’existence, Primovie (Primonial) atteint lors de son dernier exercice une capitalisation de près de 221 m€ contre 100m€ fin 2013. L'accélération de sa collecte ( 125m€ versus 60m€ en 2013) a été mise à profit d'un renforcement et de la diversification de son patrimoine. Constitué de cliniques, crèches, écoles, laboratoires pharmaceutiques ou encore des établissements d'hébergements répartis sur toute la France, le portefeuille dénombre aujourd'hui 20 actifs (13 en 2013) sur plus de 69000m2.

Ses derniers investissements résument sa stratégie. Le premier a concerné la Polyclinique du Val de Saône à Mâcon (23 m€) pour lequel un bail de 12 ans a été signé avec l’exploitant, Avenir Santé. Le deuxième a visé « Urban Parc » (Bordeaux, 15m€). Ses 6 000 m² sont dédiés à l’éducation et loués à l’Institut d’Ostéopathie et l’école de commerce IDRAC. Il a été acquis en état futur d’achèvement avec une livraison prévue dès mars 2015.

Le taux d'occupation a de quoi laisser songeur. Il s'élève à 100 %. Il est vrai aussi que la SCPI est toute jeune et ne compte pour le moment que 22 locataires exploitants souvent liés par des baux à long terme. Pour rappel, Primovie affichait au 31 décembre 2013 une durée moyenne résiduelle des baux signés de l'ordre de 9 ans.

En très, très légère progression, sa distribution s'est élevée à 9,75€ (9,74€ en 2013) faisant ressortir un taux de distribution stable de 5,1 %. Grâce à une trésorerie disponible de 48,1 m€ et sans compter la collecte à venir, Primovie devrait cette année encore, continuer d'enrichir son patrimoine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant