Primopierre la revalorisation du prix dope la collecte

le
0

Le premier trimestre 2014 a vu une augmentation du prix de souscription de Primopierre, de 191,00 euros à 196,00 euros. La SCPI affiche un taux d'occupation financier stable (96,9%) et maintien ses perspectives de distribution.

On dit toujours que les gens heureux n'ont pas d'histoires. L'affirmation est aussi vraie pour les SCPI et en particulier, Primopierre (Primonial Reim). Laissons parler les chiffres. Tout d'abord, le 1er trimestre s'est achevé en fanfare avec l'acquisition -en indivision- de l'Ovalie pour près de 100m€...Ce montant compte parmi les plus importants, en volume, jamais réalisée par la SCPI. De plus, la période a été marquée part une augmentation du prix de souscription de 191€ à 196€. Enfin, dans la foulée de 2013 où Primopierre avait attiré un volume élevé de capitaux (251m€), sa capitalisation « parmi les plus importantes de la place » atteint fin mars 892 m€.

Du côté des indicateurs de l'année dernière, ils ont été plutôt spectaculaires. Le nombre d’associés augmente de 40 %. La valeur vénale à 578,7m€ croît de 49 % (+0, 65 % à périmètre constant) tandis que la capitalisation progresse de 51 % (738m€). En terme de surface, Primopierre couvre fin décembre 199216m2 (+28,6%). Et si le résultat par part « ne » s'élève qu'à 10,41€ (+1,56%) encore faut il souligner que cette douce croissance est à rapporter à une augmentation de 51 % du nombre de parts. Le report à nouveau se conforte. Il atteint 0,41€ par part contre 0,09€ un an avant. Dernier indicateur, le taux d'occupation financier est au beau fixe. Il passe en l'espace d'un an de 95,9 % à 97,1 %.

Au delà des efforts menés par la gestion pour enjamber un « marché complexe », comment expliquer ces résultats ? L'ADN de la SCPI est essentiellement parisien (73% du patrimoine) et bureaux (95 %). Les 38 immeubles à l'actif ont tous été acquis voilà moins 5 ans. La mutualisation du risque locatif est « un atout non négligeable pour traverser les années qui viennent dans de bonnes conditions ». Il s'exprime par la présence de 152 locataires où 10 % d'entre eux, « des grandes entreprises, des administrations et des leaders dans leur secteur», représentent 45,7 % des flux locatifs. Les acquisitions (191m€, +16,1 %) témoignent là encore de la vitalité de Primopierre.

Au bout du compte, Primopierre a su conjuguer croissance tout en protégeant la performance. La SCPI conclut l'année en distribuant 10,12€ soit un taux de distribution de 5,3%. Pour le premier trimestre, elle a déjà versé un premier acompte de 2,91€. Comparé à celui versé à la même période de 2013 (2,53€), ce montant est en hausse de 15%.Il dévoile surtout l'optimisme de gestion pour l'exercice en cours. Preuve s'il en est, la société de gestion a décidé de porter le capital maximal statutaire de Primopierre à 1mds € …

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant