Prime d'activité : l'hypocrisie du gouvernement

le , mis à jour le
5
François Hollande a décidé d'étendre le bénéfice de la prime d'activité aux étudiants et apprentis contrairement à ce que prévoyait le gouvernement.
François Hollande a décidé d'étendre le bénéfice de la prime d'activité aux étudiants et apprentis contrairement à ce que prévoyait le gouvernement.

Le gouvernement a dévoilé ce mercredi matin sa nouvelle prime d'activité. Le dispositif remplace le RSA activité et la prime pour l'emploi, deux dispositifs coûteux pour les finances publiques, mais considérés comme inefficaces. "C'est une bonne idée de simplification du maquis français des minimas sociaux", se félicite le spécialiste des politiques de l'emploi André Zylberberg dans une interview au Point.fr. En cherchant à faire en sorte que le travail paie toujours plus que l'assistance, le gouvernement encourage l'activité, considère cet économiste.Un financement trop limité Sauf que le financement n'est pas à la hauteur de l'ambition. Manuel Valls et François Hollande n'entendent pas dépasser la somme allouée jusqu'à présent au RSA-activité et à la prime pour l'emploi, soit 4,1 milliards d'euros. Ce qui signifie que le taux de non-recours ne doit pas être supérieur 50 % des bénéficiaires potentiels pour ne pas faire exploser l'enveloppe budgétaire. Autrement dit, l'exécutif a construit son barème avec l'idée qu'un bénéficiaire sur deux ne demanderait pas la prime, de 160 euros en moyenne par mois, à laquelle il aurait droit...Si 100 % des foyers concernés par la prime d'activité la réclamaient, celle-ci coûterait en effet 34 % de plus, reconnaît la version provisoire de l'étude d'impact dévoilée mardi aux journalistes par le ministère du Travail.Un bénéficiaire potentiel sur deux ne devrait pas réclamer la primeUn...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GEPAPI le jeudi 23 avr 2015 à 12:48

    Et on ne parle pas des scandaleux avantages que s'attribuent les élus au travers d'une multitude davantages (mutuelle , retraite, loyer, dotations diverses sans justification,passe-droits, véhicules de fonction etc...). Ok pas d'assistanat mais du travail. Il y en a tant que ça ? Tous les chômeurs seraient des fainéants ? Surement pas même s'il y en a beaucoup trop qui profitent du système. Ce n'est pas demain que ça va changer.

  • JUFRABRE le jeudi 23 avr 2015 à 12:36

    Les plus grosses primes sont celles que s'octroient les dirigeants des grandes entreprises françaises, au détriment des salariés et de l'état... les primes pour l'emploi, en proportion, sont du pipi de chat...

  • M940878 le jeudi 23 avr 2015 à 11:38

    entendu hier sur la 5 : il y aurait 103 primes différentes de complément de salaire , la folie de l'assistanat français

  • M8252219 le mercredi 22 avr 2015 à 18:16

    Dépenser l'argent qu'on a pas, c'est pas bien, réduire"à la marge " l'aide à ceux qui n'ont pas beaucoup c'est pas mieux.Tant que les privilégiés ÉLUS,DÉLÉGUÉS SYNDICAUX,SALARIÉS À STATUTS ET RÉGIMES SPÉCIAUX, HAUTS FONCTIONNAIRES ET FONCTIONNAIRES, videront les caisses de l'état et du privé aucune amélioration de l'économie française n'est possible; le chômage et le déficit publique resteront endémique

  • patr2611 le mercredi 22 avr 2015 à 18:08

    honteux qu'on doive donner une prime pour que les gens aillent travailler, à force de faire une politique de clientélismes depuis des décennies on a fait un pays d'assistés PAUVRE FRANCE