Primaires - Fillon, sabre au clair !

le
0
François Fillon a mis en cause l'ancien président de la République dimanche lors de sa rentrée politique.
François Fillon a mis en cause l'ancien président de la République dimanche lors de sa rentrée politique.

Le grand pugilat électoral est bel et bien lancé. Ce week-end, les politiques faisaient leur rentrée. À droite, à quelques semaines de la primaire des Républicains, François Fillon est passé à l'offensive avec une virulence qui n'a pas échappé aux éditorialistes. La presse s'en donne à c?ur joie en rivalisant d'ironie et d'images belliqueuses : "Petits meurtres entre amis chez les Républicains", "Les seigneurs du ring", "ça cogne", "Rien ne va plus" ou encore "le vengeur sarthois". Car c'est bien l'ancien Premier ministre qui tient la vedette ce lundi en raison de son attaque en règle lancée dimanche dans la Sarthe à l'encontre de ses rivaux, Nicolas Sarkozy en tête.

"Ça tourne au western...", s'exclame Laurent Joffrin dans Libération. Quelque chose comme Règlement de comptes à LR Corral ou encore Le Bon, la Brute et le Truand (chacun attribuera les rôles comme il veut...). La violence des attaques de François Fillon contre Nicolas Sarkozy, en tout cas, est inédite (...) Alors qu'elle est en mesure de reprendre le pouvoir, la droite française offre le spectacle des ambitions nues et des uppercuts destructeurs. Et nous sommes au début de la campagne..."

Un débat légitime ?

Le Figaro juge somme toute normal que les candidats s'étripent : "Les différences d'appréciation des candidats à la primaire des Républicains (...) existent, souligne Paul-Henri...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant