Primaires aux Etats-Unis : Ron Paul baisse les bras

le
0
L'unique challenger restant de Mitt Romney à l'investiture républicaine ne fera plus campagne, faute de fonds. Mais le libertarien veut continuer à faire entendre sa voix.

C'est une manière originale de déclarer forfait tout en restant quand même dans la course. L'unique challenger restant de Mitt Romney à l'investiture républicaine, Ron Paul, a annoncé lundi soir qu'il arrêtait de faire campagne dans la dizaine d'États américains qui devaient encore organiser des primaires. Un arrêt qui n'est pas synonyme de retrait.

«Nous ne dépenserons plus de fonds de campagne dans des primaires dans des États qui n'ont pas encore voté car ce sont des dizaines de millions de dollars que nous n'avons pas», écrit dans un communiqué le libertarien, qui disposait d'un budget le 1er avril d'1,8 million de dollars. «Mais nous allons continuer à prendre des positions, à gagner des délégués et à délivrer un message fort à la convention nationale du parti républicain en Floride fin août: la liberté est la marche à suivre pour l'avenir». «J'encourage tous mes partisans à se rendre aux urnes et à faire entendre leurs voix au niveau local, fédü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant