Primaires américaines : Hillary Clinton l'emporte à Porto Rico

le
0
Hillary Clinton lors d'un meeting à Sacramento le 5 juin, en Californie.
Hillary Clinton lors d'un meeting à Sacramento le 5 juin, en Californie.

L’ancienne secrétaire d’Etat a remporté dimanche la primaire démocrate dans ce territoire américain qui ne participera pas à l’élection présidentielle. Elle se rapproche ainsi de la majorité requise de délégués pour l’investiture.

Hillary Clinton a remporté dimanche 5 juin la primaire démocrate de l’île de Porto Rico, se rapprochant de la majorité requise de délégués pour l’investiture présidentielle. L’ancienne secrétaire d’Etat a été déclarée gagnante par les chaînes CNN et NBC, plus de six heures après la fermeture des bureaux de vote dans ce territoire américain qui participe aux primaires mais pas à l’élection présidentielle. Selon des résultats portant sur 22 % des bureaux, elle a remporté 64 % des voix, contre 35 % pour le sénateur du Vermont, Bernie Sanders.

A 68 ans, la démocrate pourrait dépasser mardi la majorité de 2 383 délégués lui garantissant l’investiture, et devenir la première femme investie pour l’élection présidentielle par l’un des deux grands partis américains. Six Etats, dont la Californie, voteront alors pour les primaires démocrates, procurant à Hillary Clinton largement de quoi atteindre le seuil fatidique. Il ne lui manquait avant les résultats de Porto Rico que 60 délégués, alors que 694 seront en jeu.

Mais Bernie Sanders, conteste le calcul et argue que les superdélégués, des responsables et élus du parti, ne doivent pas être inclus dans le décompte, car leurs voix ne seront officielles que lors du vote formel de la convention démocrate d’investiture de Philadelphie, du 25 au 28 juillet. Selon lui, Hillary Clinton n’aura pas la majorité absolue en ne comptant que les délégués directement désignés par les primaires.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant