Primaires américaines : Donald Trump et Hillary Clinton remportent l'Arizona

le
0
A gauche, le républicain Donald Trump. A droite, la démocrate Hillary Clinton.
A gauche, le républicain Donald Trump. A droite, la démocrate Hillary Clinton.

Les deux favoris de la course à l’investiture partisane étaient donnés favoris dans cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis. L’Utah, dans les deux camps, et l’Idaho, chez les démocrates votaient aussi.

Sans suprise, la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump se sont imposés, mardi 22 mars, en Arizona, où les élécteurs étaient appelés à se prononcer sur le nom du candidat qu’ils souhaitent voir porter les couleurs de leur parti à la présidentielle de novembre.

En vertu de la règle du « winner-takes-all » en place dans certains Etats, le magnat de l’immobilier ajoute donc 58 délégués à sa liste. Il lui en faut au moins 1 237 pour être officiellement investi lors de la Convention de Cleveland, en juillet.

Chez les démocrates, où la proportionnelle est de mise, l’ex-secrétaire d’Etat devra attendre le décompte complet des suffrages pour connaître le nombre de délégués acquis dans cet Etat. Elle doit en obtenir au total 2 383 pour remporter l’investiture démocrate lors de la Convention de Philadelphie.

Les électeurs de l’Utah étaient aussi appelés à se prononcer, mardi. Dans l’Idaho, les démocrates tenaient leurs caucus (réunions électorales).

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant