Primaires américaines : Clinton et Trump creusent l'écart, Rubio abandonne

le , mis à jour à 10:08
0
Primaires américaines : Clinton et Trump creusent l'écart, Rubio abandonne
Primaires américaines : Clinton et Trump creusent l'écart, Rubio abandonne

Avec deux échappées, une surprise et un abandon, le «super mardi 2» a été riche. Cinq grands Etats américains étaient appelés à voter pour les primaires américaines dans la nuit de mardi à mercredi, Hillary Clinton en a remporté quatre chez les démocrates contre trois pour Donald Trump chez les républicains.

Le point sur les résultats de ce deuxième «Super Tuesday» en Floride, Ohio, Illinois, Caroline du Nord et Missouri. Pour ce dernier Etat, les résultats définitifs ne sont pas encore connus.

Hillary Clinton grande favorite

Soirée excellente pour Hillary Clinton, qui, après un échec en 2008 lors de la primaire face à Barack Obama, espère cette fois-ci devenir la première femme de l'histoire à accéder à la Maison Blanche.

Au-delà de la Floride, l'ancienne secrétaire d'Etat l'a emporté comme attendu en Caroline du Nord. Mais elle a aussi ramassé la majorité des voix dans l'Ohio et l'Illinois, Etats plus industriels où son adversaire Bernie Sanders nourrissait de réels espoirs. «Nous nous rapprochons de la nomination du parti et de la victoire en novembre», a lancé la candidate, la voix abîmée par l'enchaînement - à un rythme effréné - des réunions électorales. Elle n'a cependant pas appelé explicitement au retrait de son opposant.

Le point chez démocrates. Hillary Clinton a une avance confortable avec 1092 délégués contre 774 pour Bernie Sanders. La barre à atteindre pour l'emporter est de 2383.

Donald Trump dégoûte Marco Rubio

Donald Trump déchire le parti républicain mais a de nouveau frappé fort.  La victoire éclatante en Floride du fantasque milliardaire de 69 ans marque la fin de l'aventure pour le jeune sénateur Marco Rubio, présenté comme le «Obama républicain», qui a décidé de retirer sa candidature.

Malgré cela, Donald Trump, qui l'a également emporté dans l'Illinois et en Caroline du Nord, n'a pas, comme il l'espérait, assommé ce nouveau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant