Primaires à l'UMP : Juppé attend de «voir comment elles sont organisées»

le
1
Primaires à l'UMP : Juppé attend de «voir comment elles sont organisées»
Primaires à l'UMP : Juppé attend de «voir comment elles sont organisées»

«Il y aura des primaires.» Cette phrase, prononcée par Nicolas Sarkozy jeudi soir lors de son meeting à Lambersart (Nord), ne suffit pas à lever les craintes d'Alain Juppé. Le maire UMP de Bordeaux, qui s'est déjà déclaré candidat à des primaires de la droite et du centre en vue de la présidentielle en 2017, est «satisfait naturellement» de cette mise au point mais il attend de «voir comment elles sont organisées». C'est ce qu'il a confié ce vendredi matin depuis son fief lors d'une conférence de presse. 

Jeudi soir, Nicolas Sarkozy est resté ambigu. Il n'a pas dit si, en tant que président de l'UMP, ils organiseraient des primaires réservées aux membre de l'UMP ou alors élargies, comme le préconise l'ancien Premier ministre. 

Déjà dimanche sur France 2, l'ex-chef de l'Etat était resté flou sur le sujet. Ce qui avait fait dire à Juppé le lendemain que l'abandon des primaires à la faveur d'une réforme des statuts de l'UMP serait «un point de conflit dur» avec Nicolas Sarkozy. 

Le porte-parole de Sarkozy promet des «primaires ouvertes»

Ce matin, Gérald Darmanin, porte-parole de Nicolas Sarkozy dans sa campagne pour la présidence de l'UMP, a tenté de clarifier la situation. Sur RTL, le député-maire de Tourcoing a certifié que ces primaires seraient «ouvertes», sous-entendu à des personnalités du MoDem et de l'UDI.  

VIDEO. Gérald Darmanin sur RTL

Ouvertes ou non, Henri Guaino n'en veut toujours pas. Sur Radio Classique/LCI, l'ancien plume de Nicolas Sarkozy à l'Elysée s'est lui déclaré «sur le fond très hostile. Le quinquennat fut une faute majeure dans la Ve république auquel on a rajouté les primaires pour faire comme les socialistes. On a mis sens dessus dessous les institutions. On commence les campagnes présidentielles le lendemain ou le surlendemain de l'élection, de l'entrée à l'Elysée d'un nouveau président.»

VIDEO. Un accueil de rock star pour Sarkozy à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le vendredi 26 sept 2014 à 13:31

    la confiance règne attention a birmut !!