Primaire socialiste à Marseille : la grogne des «petits candidats»

le
1
Ils sont dix postulants, mais vraisemblablement seule la moitié pourra concourir à la primaire d'octobre pour le choix du candidat socialiste aux élections municipales de mars 2014 à Marseille.

Correspondante à Marseille

Plusieurs «petits candidats» se plaignent en effet d'une inégalité de traitement et de la difficulté voire de l'impossibilité pour eux de réunir, avant le 7 juillet, les 200 parrainages de militants socialistes nécessaires en plus des 1300 parrainages de citoyens marseillais: «Quand je me suis engagé, j'ai cru qu'on allait avoir un renouvellement politique et une primaire citoyenne démocratique», dénonce Hacem Boukhelifa, un avocat marseillais. «Mais force est de constater qu'il n'y a pas les mêmes chances pour tous puisqu'on n'a pas accès à la liste des adhérents avec leurs coordonnées alors que certains l'ont», poursuit-il. Il s'est plaint de cette inégalité auprès du premier secrétaire du PS Harlem Désir puis de la Haute ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mercredi 26 juin 2013 à 19:14

    La NOMENKLATURA