Primaire PS : l'UMP dénonce le vote des mineurs et des étrangers 

le
0
La droite accuse le PS de s'être «autorisé à redéfinir la citoyenneté» pour doper la participation à la primaire.

À trois jours du second tour de la primaire socialiste, l'agacement ne faiblit pas à l'UMP. Mercredi, c'est le ministre des Transports et fondateur du collectif de la Droite populaire, Thierry Mariani, qui est monté au front. Avec un angle d'attaque inédit. Comment se fait-il, s'interroge Mariani, que le PS permette à des sympathisants de gauche de désigner le candidat socialiste de 2012 alors même que ceux-ci ne pourront pas voter l'an prochain ?

Mariani fait référence à deux catégories de votants auxquels le PS a ouvert les bureaux de vote de la primaire, sans en faire mystère : les jeunes de plus de 16 ans membre du PS ou du Mouvement des jeunes socialistes et les étrangers adhérents des partis organisateurs. «Ça veut donc dire qu'un mineur sans papiers peut participer à ces primaires !», s'émeut le ministre.

Alors qu'une partie de l'UMP tente depuis dimanche de relativiser la participation à la primaire socialiste et qu'une autre estime qu'il est temps de pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant