Primaire PS : ce que pèsent les candidats

le , mis à jour à 07:54
1
Primaire PS : ce que pèsent les candidats
Primaire PS : ce que pèsent les candidats

Arnaud Montebourg doit annoncer, dimanche à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), sa candidature à la présidentielle de 2017. En laissant peut-être planer le suspense quant à sa participation à la primaire que veut organiser le PS les 22 et 29 janvier. Ils sont aujourd'hui déjà cinq sur les rangs pour cette compétition à laquelle François Hollande dira en décembre s'il y participe. Mais Gérard Filoche (membre de la direction du PS), Jean-Luc Bennahmias (président du petit Front démocrate) et François de Rugy, député de Loire-Atlantique (ex-EELV) entendent bien participer au débat, mais n'auront sans doute pas les soutiens nécessaires pour se présenter. Que pèse Montebourg face à ses principaux rivaux, Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann ?

 

Arnaud Montebourg

 

ATOUTS. Déjà candidat à la primaire de 2011 (17 %), Montebourg a consolidé sa notoriété en devenant ministre du Redressement productif à Bercy. Doté d'un réel charisme, il est identifié dans l'électorat de gauche comme le défenseur du made in France. Un sondage Elabe (20 et 21 juin derniers) le plaçait en troisième position avec 22 % (derrière Hollande 32 % et Macron 23 %) parmi les personnalités que les sympathisants de gauche voulaient voir candidats en 2017. Mais son score tombait à 17 % parmi les sympathisants PS. « Cela confirme qu'il a plus de sympathies à la gauche de la gauche que dans le seul électorat PS, on comprend donc bien son hésitation à entrer dans la primaire », analyse Bernard Sananès, PDG d'Elabe.

 

HANDICAPS. Les changements de cap de l'ancien député de Saône-et-Loire ont souvent dérouté ses soutiens, dont beaucoup se sont perdus en route. Il n'a pas de courant au sein du PS et a opéré un virage personnel vers le monde des affaires. Ses soutiens au PS (où il ne dispose que d'un représentant au bureau national) sont maigres et son image brouillée. Une quinzaine de députés et sénateurs devraient être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 il y a 4 mois

    mais ils ne parlent pas de filoche dans leur article . Combien pese t'il à part 92 kg ? C'est le krasuki de la présidentielle . Celui le seul qui va nous faire hurler de rire !!! Ce faisait longtemps qu'on avait pas eu de vrais marxistes trotskystes , gouailleur de surcroit !!