Primaire PS : à Marseille, "tout peut arriver"

le
2
Les six candidats à la primaire PS de Marseille en septembre dernier (de gauche à droite) : Eugène Caselli, Samia Ghali, Patrick Mennucci, Henri Jibrayel, Marie-Arlette Carlotti et Christophe Masse.
Les six candidats à la primaire PS de Marseille en septembre dernier (de gauche à droite) : Eugène Caselli, Samia Ghali, Patrick Mennucci, Henri Jibrayel, Marie-Arlette Carlotti et Christophe Masse.

"Tout peut arriver." C'est Eugène Caselli qui souffle cet aveu vendredi après-midi, installé dans un canapé en cuir de son bureau de président de la communauté urbaine Marseille-Provence métropole. Mais cela aurait bien pu être Marie-Arlette Carlotti, Patrick Mennucci, Samia Ghali, Christophe Masse ou Henri Jibrayel. Tous les six vont s'affronter dimanche lors du premier tour de la primaire qui doit désigner le candidat du PS aux élections municipales. Et aucun n'est en mesure de livrer un pronostic fiable tant les sondages varient. Tant le corps électoral est inconnu. Car, comme en 2011 pour la présidentielle, tout le monde est autorisé à voter. Pas seulement les militants du PS. Masse et Jibrayel jouent pour la gloire - ou pour de bonnes places sur les listes aux élections de mars. "Mais, entre les quatre autres, n'importe qui peut accéder au second tour. C'est vraiment illisible", admet Eugène Caselli. Lui s'est lancé dans la course en janvier 2013. Il assure aujourd'hui croire en ses chances. De nombreuses rumeurs l'ont pourtant dit près d'abandonner. La dernière s'est propagée début octobre, après un entretien entre Caselli et Jean-Marc Ayrault. "Jean-Marc lui a demandé de renoncer au profit de Marie-Arlette Carlotti, ce qu'il a accepté avant de faire marche arrière", confie un député PS. Des foutaises, selon Caselli : "Ayrault ne m'a rien proposé ! C'est n'est pas le genre d'homme avec qui on marchande." Carlotti, la candidate de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.