Primaire: "On a trop parlé de cuisine politicienne", selon Juppé

le
9
Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, le 14 novembre 2016 à Paris ( AFP / Thomas SAMSON )
Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, le 14 novembre 2016 à Paris ( AFP / Thomas SAMSON )

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, regrette que "les questions de cuisine politicienne" aient pris trop de place dans les débats entre les candidats, au détriment de sujets comme l'Europe ou la transition numérique, dans un entretien au Figaro jeudi.

"Arrêtons de parler de nous-mêmes. Parlons du fond! Parlons de l’autorité de l’État, du chômage, du pouvoir d’achat, de la désindustrialisation, des territoires oubliés, de l’école", plaide le maire LR de Bordeaux, qui a été vivement critiqué par certains de ses adversaires, au premier rang desquels Nicolas Sarkozy, pour le soutien qu'il a reçu du président du MoDem, François Bayrou.

"Nous avons perdu en 2012 parce que nous avons déçu. Et pas simplement François Bayrou! Nous ne gagnerons pas en tournant le dos aux déçus du hollandisme ou aux dessillés du Front national. Nous devons les convaincre", a-t-il poursuivi.

Quant aux sujets qu'il aurait souhaité voir davantage abordés, M. Juppé a évoqué pêle-mêle "l’Europe, sans laquelle nos nations deviendraient les États vassaux des grands empires", "l’égalité entre les hommes et les femmes", "le développement durable" et la "révolution numérique".

L'ancien Premier ministre a également assuré que la droite parviendrait à rester unie après cette élection.

"Il y a certes eu quelques petites phrases méchantes, mais nous sommes de la même famille. La gauche est passée par là en 2011 et a su se retrouver pour la présidentielle. Certes, ils n’ont pas élu le meilleur, mais il a été élu!" a-t-il analysé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • acharbi1 il y a 3 semaines

    Oui un repris de justice et ça critique Tramp

  • YTRAM il y a 3 semaines

    Sur ce forum Il est très critiqué ,mais cela ne sert absolument à rien si vous n'allez pas voter ,faites un petit effort ,prenez une pièce de 2 euro,ca c'est dur , et après avoir affronté la pluie votez , pour un candidat qui mérite mieux que les sondages dont la presse le crédite . Je suis sur que vous en êtes capable . Courage

  • M999141 il y a 3 semaines

    Venant de lui, grand maître en la matière, le message est fort: alliance avec Bayrou, appel au vote socialiste, ralliement de dernière minute de Pecresse, jeoffroy de mes deux et autres personnages aux plus hautes convictions, ... du grand art à l'heure ou il est censé exposer son projet aux français. Plus politicien, FH peut être

  • M9946587 il y a 3 semaines

    Et c'est un grand chef étoilé qui le dit !

  • SuRaCtA il y a 3 semaines

    Les repris de justice ça aime la cuisine pour réinsérer après avoir fait leur tambouille à l'ombre...

  • M7403983 il y a 3 semaines

    Nous croyons en Fillon afin de relever un peu le débat .

  • sarestal il y a 3 semaines

    Un cumulard ! RetraiteS (au pluriel) d'inspecteur des finances, de député à l'Assemblée nationale comme "détaché" de l'inspection des finances, de député européen + ses indemnités de maire de Bordeaux et de président de la Communauté urbaine de Bordeaux Métropole.

  • sarestal il y a 3 semaines

    Encore ce retraité à 57 ans 1/2 qui veut repousser l'age de départ en retraite à 65 ans des français !Il n'a pas la honte, en plus c'est cumulard.

  • janaliz il y a 3 semaines

    Se pourrait-il qu'il n'ait pas conscience d'être le chef cuisinier ! Sa cuisine avec ledit Bayrou est la pire des tambouilles...