Primaire : Nicolas Sarkozy "sent une dynamique"

le , mis à jour le
0
Nicolas Sarkozy est l'invité de France 2.
Nicolas Sarkozy est l'invité de France 2.

"C'était pas trop Che Guevara, l'émission ?" demande Léa Salamé en fin d'émission - en référence à la critique en "gauchisme" faite par l'ancien chef de l'État aux journalistes de France 2 et rapportée par Marianne. "Non, je crois que vous pouvez faire pire !" réplique Nicolas Sarkozy. Pendant plus de deux heures, le candidat à la primaire de la droite a été dynamique et offensif dans le nouveau programme politique de France 2 intitulé sobrement L'Émission politique. À l'instar du programme précédent, Des paroles et des actes, l'émission a été séquencée par plusieurs moments de débats. Nous vous proposons de revivre cette première.

23 h 15. La dernière séquence de l'émission donne la parole à l'humoriste belge, Charline Vanhoenacker. La chronique revient sur l'émission et les différentes polémiques qui ont précédé le programme. Après ces trois minutes, David Pujadas et Léa Salamé rendent l'antenne.

23 h 05. "Je ne suis pas François Hollande. Je ne travaille pas pour une secte", explique Nicolas Sarkozy au moment où sont révélés les chiffres d'un sondage. Il avoue sentir une "dynamique". "Est-ce gagné pour autant ? Évidemment que non. Être président de la République, ça se mérite", signale-t-il. Il déclare ne pas vouloir parler à son camp. "La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant