Primaire: le 2e tour, "un autre match", selon Vigier (UDI)

le
5
Le chef de file des députés centristes, Philippe Vigier, le 9 décembre 2015 à Olivet dans le Loiret ( AFP/Archives / GUILLAUME SOUVANT )
Le chef de file des députés centristes, Philippe Vigier, le 9 décembre 2015 à Olivet dans le Loiret ( AFP/Archives / GUILLAUME SOUVANT )

Le second tour de la primaire de la droite sera "un autre match" après "une confrontation projet contre projet" entre Alain Juppé et François Fillon, a estimé mardi le chef de file des députés centristes, Philippe Vigier, soutien du maire de Bordeaux.

"Dimanche est un autre match. Quel sera le corps électoral dimanche ? Personne ne le sait. Y aura-t-il encore 30% de personnes qui ne se retrouvent pas dans les idées de la droite et du centre ? Nul ne le sait. On va arriver à une confrontation projet contre projet, avec la campagne qui a démarré et le moment important du débat de jeudi", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Cet élu d'Eure-et-Loir a résumé sa position par la formule "attendre et voir", traduction du "wait and see" anglophone, se montrant confiant dans "la lucidité de chacun pour choisir le plus à même de résoudre les problèmes du pays".

Sur les dépenses publiques, le président du groupe UDI a jugé que les deux finalistes de la primaire de droite prônent tous les deux une baisse, "simplement, l'un a une copie plus dure que l'autre".

Il a aussi prévenu que "la droite sans le centre ne gagnera pas la présidentielle".

François Fillon sera-t-il compatible avec le centre s'il devient le champion de la droite ? "Il a fait une campagne à droite, mais il sera obligé de travailler avec le centre", ce qu'il a fait "comme Premier ministre. Il avait même des ministres de gauche dans son gouvernement", a lâché Philippe Vigier.

Par ailleurs, a-t-il glissé, la "percée extraordinaire de François Fillon" au premier tour comparé aux sondages ("30 points en trois semaines") "appelle chacun à réfléchir sur les prédictions sondagières".

Comme on lui demandait son explication au résultat de l'ancien Premier ministre, arrivé largement en tête, Philippe Vigier a estimé que certains électeurs, dans "un pays qui va très mal, où il y a de la désespérance, de la colère", ont pu "se dire +Pourquoi on n'essaierait pas celui-là ?+".

Et "une partie du peuple de droite a souhaité éliminer Nicolas Sarkozy" ainsi, selon lui.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 il y a 2 semaines

    J'ose espérer qu'il n'y aura pas trop de casse y compris jusqu'à jeudi soir ... Mr Juppé aurait dû couper les ponts avec cet idolâtre du retournement de veste qu'est le président du modem ... Un vrai cas de figure d'école !!!!

  • M6445098 il y a 2 semaines

    ce sera l'occasion de vous éliminer définitivement au match retour... vous pourrez ainsi participer aux primaires de la gauche, vous y serez à votre place.

  • M8252219 il y a 2 semaines

    Les français sont égaux , Il n'y a pas deux type de citoyens , ceux qui bossent dans le privé dans le vent et les tempêtes de la mondialisation et les autres planqués sous le parapluie de la fonction publique et des statuts spéciaux , qui ne participe pas à la solidarité envers chômeurs( ils n'ont pas de taxes chômage sur salaire) pas plus que ne le fait l'état leur employeur , alors qu'ils n'ont aucun risque de chômage. Il n'y a pas deux sorte de citoyens

  • M8252219 il y a 2 semaines

    Il ne peut pas y avoir d'avancée sociale sans production de richesses , Il n'y a pas d'égalité sociale quand plus de 5 millions de personnes , statuts spéciaux , fonctionnaires et assimilés ponctionnent cette richesse et vivent sur le dos des salariés et des entreprises. Départ en retraite plus tôt , Meilleurs calcul de la retraite , absence au travail double du privé , temps de travail inférieur au privé . Pas de délais de carence.

  • M7403983 il y a 2 semaines

    Et "une partie du peuple de droite a souhaité éliminer Nicolas Sarkozy" ainsi, selon lui. ==> Je répondrai à Mr le député Vigier qu'une partie des électeurs de gauche a pu voter Jupé pour éliminer Sarkozy ... Le prisme taillé façon AJ ne me parait pas taillé dans une pierre de bonne qualité' à tout le moins !!!