Primaire en 2016 : Juppé, Fillon, Le Maire et Bertrand font pression sur Sarkozy

le , mis à jour le
6
Primaire en 2016 : Juppé, Fillon, Le Maire et Bertrand font pression sur Sarkozy
Primaire en 2016 : Juppé, Fillon, Le Maire et Bertrand font pression sur Sarkozy

Le temps du congrès fondateur des Républicains (ex-UMP) étant passé, toute l'attention des ténors de la droite peut se focaliser sur le prochain grand rendez-vous : la primaire de novembre 2016, qui doit également s'ouvrir au centre. A en croire Xavier Bertrand, François Fillon, Alain Juppé, et Bruno Le Maire, le temps presse.

Dans une lettre adressée à Nicolas Sarkozy, le président des Républicains, ils affirment qu'il est «urgent de préciser les modalités d'organisation» de cette primaire, «qui nécessiteront un important travail». Pour eux, ce pourrait être fait dès mardi prochain, le 9 juin, date du prochain Bureau politique, qui «devrait être l'occasion de constituer formellement le comité d'organisation».

Le comité doit pouvoir se mettre au travail sans attendre

Une chose est certaine : ce comité sera dirigé par Thierry Solère, député de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et bras droit de Bruno Le Maire. Pour les quatre auteurs de la lettre, il s'agit aussi de «déterminer les principes d'organisation et de fonctionnement» du comité, «afin qu'il puisse se mettre au travail sans attendre, dans les conditions d'indépendance requises».

«Nous sommes tous d'accord pour considérer que le temps du débat politique pour la primaire n'est pas venu : l'échéance est encore lointaine et la préparation des élections régionales, ainsi que le renouveau de nos idées au service de la France et des Français, doivent concentrer toute notre énergie», concèdent les trois candidats déclarés (Bertrand, Fillon et Juppé) ainsi que le probable futur candidat, Bruno Le Maire, à «Monsieur le Président»

«Nous vous remercions de nous confirmer que ces points sont bien inscrits à l'ordre du jour de cette réunion» du 9 juin, «et nous sommes à votre disposition pour vous en entretenir avant cette date pour vous faire part de nos souhaits en la matière», affirment-il, avant de terminer leur lettre, «dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le vendredi 5 juin 2015 à 09:49

    il a fait un petit dans le dos a CHIRAC BALADUR ils connaissent bien l'animal le ripoublicain !!

  • M9563923 le vendredi 5 juin 2015 à 09:30

    Rpr ump et après?

  • M2687570 le vendredi 5 juin 2015 à 08:01

    Y'en a qui vont avoir des accidents de voiture !

  • frk987 le vendredi 5 juin 2015 à 07:53

    Pour M3553345 : on écrit en minuscules et en évitant une faute par mots...c'est nettement plus agréable pour le lecteur. Cette parenthèse refermée, il est sûr que 77 ans en fin de mandat, on est dans le ridicule.

  • M3121282 le vendredi 5 juin 2015 à 07:48

    M3553345 vieux, certainement car il ne sait pas que l'on écrit en petits caractères, mais c'est excusable : quand on ne voit plus très bien

  • M7403983 le jeudi 4 juin 2015 à 21:04

    Tout cela est fort bien formulé. Rien à redire.