Primaire écolo : Joly et Hulot comptent leurs soutiens

le
0
Le ralliement de Bové à l'ancien animateur d'«Ushuaïa» clôt son procès en «dérive droitière».

Dix jours avant la fin des votes pour le premier tour de leur primaire -le 23 juin sur Internet ou le 24 par courrier-, la «bataille du rail» des écolos bat son plein: Vaulx-en-Velin, Nantes, Strasbourg, pour l'une. Lyon, Nice, Bordeaux pour l'autre. Néanmoins, si tous deux ont en poche le bon indicateur des chemins de fer, Eva Joly et Nicolas Hulot devraient se croiser mercredi soir à Lille, en présence des deux autres candidats, Henri Stoll et Stéphane Lhomme, pour le dernier des «débats non contradictoires» censé les départager. L'ex-magistrate comme l'ancien animateur ont conscience que ce troisième débat sera déterminant. Voire qu'il pourrait s'apparenter à «une belle». Si, lors du premier, à Toulouse, Joly a semblé remporter la première manche à l'applaudimètre, jeudi à Paris, Hulot a paru gagner la revanche en retournant la salle à son avantage.

32.896 électeurs validés

Le lendemain, sur Europe 1, l'eurodéputé José Bové annonçait ainsi son ralli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant